projet

Projet

Métiers d'Avenir est le résultat d'un plan d'action relatif au Grenelle de l'environnement. Découvrez ici les détails du projet : objectifs, perspectives, partenaires... Nous mettons également l'ensemble des supports de communication et presse à votre disposition.

Explication

Contexte

La politique de lutte contre l’effet de serre engagée par la France produira des effets quantitatifs et qualitatifs sur l’emploi dans différentes filières, notamment dans les domaines des énergies renouvelables et en particulier dans le secteur du bâtiment.
C’est dans ce cadre que Valérie Létard, Secrétaire d’état auprès du ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer a signé avec Philippe Van de Maele, Président de l’ADEME et Jean Le Garrec, Président d’Alliance Villes Emploi*, une convention nationale le 3 décembre 2009 dont l’objectif est de construire des plans d’actions permettant de combler les écarts entre les compétences disponibles et les besoins liés à la mise en oeuvre du Grenelle de l’environnement.

Cette mobilisation nationale doit permettre :

  • d’identifier les métiers en développement ou en transformation du fait de la croissance verte et de
  • l’évaluation des besoins en recrutement.
  • de définir les besoins en formation, organiser des parcours de formation et de qualification. Procéder à un
  • état des lieux des dispositifs de formation initiales, de formation continue et de VAE, afin d’adapter les
  • référentiels des métiers et des compétences à partir des besoins des entreprises.
  • de mieux orienter et mettre en cohérence l’offre et la demande d’emplois dans les filières d’activité
  • concernées.
  • de valoriser les formations et les métiers qui devront être pourvus en plus grand nombre

Méthodologie

Le présent projet est conduit en articulation avec les études territoriales que les directions régionales de l’ADEME et les Maisons de l’Emploi souhaitent mener à l’échelle des bassins d’emploi afin d’objectiver les anticipations des acteurs économiques et de la formation suite au Grenelle.
Pour Bordeaux, Les études territoriales seront conduites par la Cellule Economique Régionale de la Construction (CERC) nommée localement « CEBATRAMA ».

Afin d’animer et de planifier les actions d’emploi et de formation en lien avec le Grenelle de l’environnement, la Maison de l’Emploi de Bordeaux a réuni à 4 reprises, différents partenaires lors d’un comité pilotage ayant pour objectif final de valider un plan d’action pour les trois années à venir.

Ce plan d’action s’appuie sur l’étude de la Cebatrama, présentée lors du 3ème comité de pilotage. Cette étude, très complète, établit un diagnostic précis du marché de la construction, de l’emploi et de la formation. Elle est étayée par une analyse transversale des aspects démographiques, de l’état du parc des logements et du tissu local d’entreprises. Y sont étudiées également, les données liées au objectifs du Grenelle, le rôle des pouvoirs publics et les filières des EnR qui pondèrent les données.

Sur la zone étudiée, le chiffre d’affaires à 2014 est estimé à 1775 M€ soit 25 500 salariés équivalent temps plein (ETP) dont 11 000 ETP concernés par la construction neuve et la rénovation de bâtiment à performance énergétique. La réglementation thermique est celle sur laquelle les volontés de développement sont les plus fortes. (Ce sont les travaux d’enveloppe à performance énergétique et qualité environnementale qui représentent la nature de travaux générant la mobilisation du plus grand nombre d’actifs.) Sur les domaines plus transversaux, la coordination de chantier et la gestion de tri/recyclage devraient se développer à l’horizon 2014.

Les besoins en formation devront se développer sur 5 filières techniques : L’ isolation par l’extérieure, le solaire thermique, la mise en oeuvre de matériaux de gros oeuvre (monomur, béton cellulaire,…), la mise en oeuvre de matériaux de second oeuvre (peinture, colle, solvant…) et les techniques de pose d’huisserie et de ventilation)

Le plan d’action

Le plan d’action présenté et validé le 16 mai dernier s’articulera sur 4 axes :

• Axe 1 – Sensibilisation à l’évolution des métiers liés au Grenelle de l’environnement
L’axe 1 aura pour objet la sensibilisation des conseillers emploi et d’orientation, des élus, les professionnels du bâtiment.

• Axe 2 – Améliorer la formation initiale et continue
L’axe 2 visera la mise en place de formation diplômante sur le champs de la gestion de chantiers verts et de technicien en ventilation.

• Axe 3 – Contribuer au développement de l’emploi
L’axe 3 étudiera spécifiquement l’emploi dans la construction bois et s’associera à la démarche clause d’insertion dans sur les chantiers « éco-construction ». 

• Axe 4 – Communiquer
L’axe 4 s’emploiera à rendre visibles et compréhensibles les enjeux du Grenelle de l’environnement et les axes de ce projet à l’échelle de notre territoire grâce à un plan de communication programmé sur l’ensemble des actions, à l’édition de documents type synthèse de l’étude et plaquettes de présentation du projet, des conférences, une page web dédiée et sur le site de la Maison de l’emploi…

Retour sur le lancement du plan d’action à Bordeaux

Découvrez la présentation du plan d’action “Métiers d’Avenir”, qui s’est déroulée le 19 janvier 2012 à la Maison éco citoyenne de Bordeaux.

Télécharger